Norbert Rubicsek nous a rejoint en 2022 en tant que commissaire à l’intégrité du FSM. Lui et son équipe du CSCF ont également joué un rôle essentiel dans le projet Erasmus+SafeShred que le FSM vient de terminer. Dans son rôle de commissaire à l’intégrité du WSF, il couvre un large éventail de questions liées à l’intégrité. Il veut que vous sachiez que « les mesures mises en place sont là pour les coureurs, pas contre eux ».

Découvrez-en plus sur cette motivation et ce parcours dans l’interview ci-dessous.

Et soyez assuré que Norbert sera toujours à l’écoute de vos préoccupations : norbert@worldsnowboardfederation.org

Quel est votre travail en tant que commissaire à l’intégrité, que faites-vous exactement ?

  • Soutenir le COMEX dans les décisions stratégiques et politiques concernant les questions liées à l’intégrité.
  • Rédiger des documents juridiques liés à l’intégrité.
  • Traiter les rapports de dénonciation (à venir).
  • Traiter les cas d’intégrité.
  • Assurer la liaison avec les organismes disciplinaires et d’application de la loi.

Qu’est-ce qui vous attire dans ce rôle ?

Aider la WSF à protéger les coureurs et elle-même, et à équiper la WSF contre les problèmes d’intégrité tout en veillant à ce que les coureurs et les officiels comprennent les dangers potentiels auxquels ils peuvent être confrontés et comment se protéger.

De quel type de formation avez-vous besoin pour un rôle comme celui-ci ?

J’ai 22 ans d’expérience dans l’application de la loi, dont 20 années consacrées à la lutte contre le crime organisé. De plus, je suis un avocat qualifié.

Avez-vous quelque chose à partager avec les membres et coureurs de la WSF et les parties intéressées ?

Les gars, les mesures d’intégrité sont là pour vous, pour vous protéger, pas contre vous. N’hésitez pas à me contacter ou à contacter WSF si vous avez des problèmes à résoudre.

Qu’est-ce qui te fascine dans le snowboard ?

J’aime la façon dont tout le monde dans le snowboard aborde la vie et le sport : avec beaucoup d’humour, de sang-froid et moins de sérieux que d’habitude. Il y a beaucoup à apprendre.