Quels sont les modules les plus adaptés pour l’installation de skatepark dans les communes ?

Pour permettre aux populations de se divertir, les communes aménagent généralement des parcs dans lesquels elles installent des mobiliers urbains. Il peut s’agir de meubles, de fontaines, de statuts, etc. À cet effet, l’un des divertissements auquel s’adonnent de nombreuses personnes est le skateboard. Pour leur permettre de pratiquer ce sport, certains mobiliers sont également installés dans les parcs. Il s’agit des modules de skatepark. Il en existe de plusieurs types dont voici les meilleurs.

La pyramide

La pyramide est un module skatepark que vous retrouvez dans de nombreux parcs. Elle est dotée de 4 plans inclinés et permet de faire des sauts d’un plan vers un autre. Cependant, vous avez des déclinaisons en quart de pyramides, demi-pyramides ou encore 6 faces. Il est fréquent de voir les demi-pyramides accolées à une table de saut et les quarts utilisés dans les angles des skateparks.

Le rail

Le rail est l’un des modules de skatepark incontournable. Il est rare de ne pas en trouver dans ces endroits. Vous en avez de diverses variétés. C’est le cas des rails ronds qui sont adaptés au roller. Vous avez aussi les rails carrés qui sont plus utilisés par le skateboard. Par ailleurs, vous distinguez des rails qui sont plats à certains endroits et inclinés à d’autres. Ils sont appelés les rails en kink.

Le quarter

Le quarter est aussi un module très populaire dans les skateparks. Il est généralement associé à une table. Il permet de prendre de l’élan et de la vitesse, mais aussi de faire les demi-tours ou des rotations pour les plus expérimentés. Par ailleurs, il ne faut pas confondre le quarter avec le plan incliné. En effet, contrairement au quarter, la surface d’élan de ce dernier est plate.

Le tremplin

Le tremplin est très apprécié par les professionnels du skateboard. Il permet de propulser le rider en l’air afin qu’il effectue des figures particulières. Il peut avoir une courbe ou un plan incliné pour s’élancer. Ce module est utilisé en high-Jump. Toutefois, ses dimensions sont réglementées pour permettre d’établir des records. Généralement, il est utilisé seul. Ainsi, après avoir effectué sa figure, le rider atterrit sur le sol.

Le trottoir ou table à manual

Il s’agit d’une surface plane assez basse généralement composée de deux niveaux (double marche). Il est parfois équipé d’un rail central ou latéral collé à un curb ou posé au sommet d’un autre module. Il est moins imposant que la plupart des autres modules, ce qui fait qu’il est souvent installé dans les parcs. C’est un équipement qui convient parfaitement aux débutants.

Le ledge

Le ledge n’est pas un module à part entière, mais plutôt une extension sur un module existant. Il suit donc la forme de ce dernier et permet de slider. Vous pouvez en trouver sur les tables de saut, mais aussi sur les pyramides. Parfois, plusieurs sont disposés sur le même module.

Le volcano

Comme vous pouvez bien vous en douter, il a la forme d’un volcan. C’est de là que lui vient son nom. Le volcano est un module que vous retrouvez beaucoup plus dans les skateparks en béton, car cette forme est plus facile à réaliser avec du ciment. Il est utilisé par les riders pour faire des sauts au-dessus ou pour effectuer des transferts d’une face à une autre.