Le président de l’ISA réaffirme les ambitions paralympiques après les débuts olympiques réussis du surf

Président de l’ISA Fernando Aguerre mentionné:

«Après avoir été témoin de l’excitation et de la jeunesse que le surf a injectées dans les Jeux Olympiques, nous sommes plus motivés que jamais à continuer à faire pression pour l’inclusion du para surf aux Jeux paralympiques. Nous savons que le para surf peut offrir le même engagement très positif et percutant que le surf a apporté à Tokyo 2020 – un changement de jeu pour les Jeux olympiques.

« Nous continuons de maintenir un dialogue engagé avec l’IPC et attendons avec attention de connaître le processus de sélection de nouveaux sports pour les Jeux paralympiques de LA 2028. Nous mettrons une fois de plus le parasurf en avant comme un sport qui peut apporter une grande valeur unique, un lien avec la nature et un nouveau public au programme. Avec LA 2028 et Brisbane 2032 à l’horizon – deux destinations de surf renommées – la piste ne pourrait pas être plus parfaite pour ajouter notre sport dynamique aux Jeux paralympiques.

« Depuis que le développement du para surf est une priorité essentielle pour l’ISA, je suis fier de la plate-forme que nous avons créée pour fournir une arène aux meilleurs athlètes du monde pour concourir au niveau des championnats du monde et s’appeler champions du monde – maintenant que est spécial.

« Plus important encore, nos ambitions paralympiques sont de répandre la joie de surfer dans le monde entier. Le surf est curatif et thérapeutique. De nombreuses personnes ayant des difficultés physiques, quel que soit leur niveau de compétence en surf, ont découvert le sport et expérimenté ses qualités qui changent la vie. Continuer à augmenter la portée et l’audience du sport via la plate-forme paralympique nous permettra de diffuser davantage le pouvoir du sport, dans le cadre de notre mission de rendre le monde meilleur grâce au surf. »