L’Angola rejoint l’ISA en tant que 104ème pays membre

L’Association Internationale de Surf (ISA) a accueilli aujourd’hui l’Angola en tant que sa 104ème Nation poursuivant l’ISA conduire pour étendre la portée du surf autour du globe et en particulier en Afrique.

 CAPTION: KiondaSurf School développe la future génération de surfeurs en Angola avec le soutien de la fédération nationale de l'ISA, FADEN. Photo: FADEN

Kionda Surf School développe la future génération de surfeurs en Angola avec le soutien de la fédération nationale de l’ISA, FADEN. Photo: FADEN

La Federação Angolana De Desportos Náuticos (FADEN, Fédération Angolaise des Sports Nautiques en anglais) se joindra à l’ISA pour travailler ensemble au développement du surf, du SUP, du bodyboard et de toutes les disciplines du surf dans le pays

un nouveau membre de l’ISA FADEN a formulé les actions suivantes afin de créer et renforcer la base d’une croissance durable du surf:

  • Former le personnel dans tous les domaines actifs du sport – entraîner des athlètes, organiser des compétitions et créer des programmes sociaux [19659009] Créer un groupe d’entraînement pour former et gérer les équipes nationales, en mettant l’accent sur l’engagement et le développement des jeunes, et promouvoir la participation aux équipes nationales d’ici 2019/2020
  • Organiser un circuit de championnat national comportant trois événements à différents endroits au pays [19659009] Organiser deux ateliers pour former des officiels techniques, tels que des juges et des directeurs de concours, et pour former des entraîneurs de surf

En 2018, FADEN a été actif en Angola, en organisant leur premier atelier de coaching du 2 au 3 juin et leur premier championnat national le 23 juin à Cabo Ledo en collaboration avec la Kionda Surf School. Le championnat national a présenté 54 athlètes avec des surfeurs d’Angola, du Portugal, de France, d’Israël et du Brésil représentés. Avec le soutien de l’ISA, FADEN travaillera pour faire progresser le sport du surf et augmenter ses efforts de développement en Angola

 CAPTION: Un surfeur angolais participe au récent championnat national de FADEN à Cabo Ledo. Photo: FADEN

Un surfeur angolais participe au récent championnat national de FADEN à Cabo Ledo. Photo: FADEN

L’inclusion de l’Angola en tant que nation membre de l’ISA vient pendant une poussée par l’ISA pour développer et développer le surf dans les nations surfantes non traditionnelles. Le succès actuel de cette stratégie était évident aux Jeux mondiaux de surf de l’ISA 2017, où des nations comme la Corée du Sud, la Chine, le Sénégal, la Grèce et l’Afghanistan ont participé pour la première fois à cet événement.

 paradis. Photo: FADEN

Les gauches infinies de l’Angola en font un paradis pour les surfeurs. Photo: FADEN

Le président de l’ISA, Fernando Aguerre, a déclaré:

« La famille de l’ISA souhaite offrir un accueil chaleureux à l’Angola. Le surf et le SUP sont des sports florissants au potentiel infini en Angola, et ensemble avec FADEN, nous pouvons créer les bases pour étendre et développer ces disciplines, en particulier parmi la jeunesse du pays.

« Nous nous engageons à travailler main dans la main avec les surfeurs de L’Angola va élever la croissance du sport là où il participe aux championnats du monde ISA, et peut-être même un jour aux Jeux Olympiques.  »

Olga Albuquerque, présidente de FADEN, a dit: « Nous sommes ravis de rejoindre l’ISA et d’accéder aux avantages de l’adhésion à l’ISA pour professionnaliser et développer le surf et toutes ses disciplines en Angola . Nous espérons que les surfeurs juniors sélectionnés comme ambassadeurs de la bourse ISA ainsi que nos meilleurs surfeurs dans les prochains championnats du monde ISA dans un proche avenir »

« L’Angola a une côte pleine de spots de surf sous-utilisés, et nous espérons en profiter de ces ressources naturelles pour répandre la joie d’un sport qui nous a tous touchés. Nous attendons avec impatience une relation solide et de longue date avec l’ISA pour apporter Surf à de jeunes garçons et filles à travers le pays.  »