5 choses à savoir quand on commence le surf

Vous avez envie de commencer le surf, mais vous ne savez pas vraiment de quoi est fait cet univers? Pas de panique, nous allons vous donner quelques informations!

1) La courbe d’apprentissage

Avant de commencer à surfer, il faut savoir ceci : le surf est l’un des sports les plus difficiles et les plus complexes au monde. Pensez-y. Aucune vague n’est la même, donc votre terrain de jeu change constamment. Des éléments tels que le vent, les marées et les houles affectent les vagues que vous surfez différemment chaque jour.

C’est un processus d’apprentissage très stimulant et agréable. Une fois que vous avez attrapé votre première « vague verte », c’est fini, vous êtes accro ! Connaître la courbe d’apprentissage vous aide à préparer votre attitude et vos attentes à l’égard de votre surf. Contrairement au snowboard, par exemple, il n’y a pas de moment au 3ème jour où l’on pense « Ok, j’ai eu ça » et puis très rarement tomber à nouveau. En surf, vous allez vous anéantir pendant des années.

2) L’importance de votre planche de surf

Dans n’importe quel sport, avoir le bon équipement vous aide à performer. Mais le surf, c’est différent. Il peut faire la différence entre surfer 20 vagues ou 0 vague dans votre session.

Choisir la bonne planche de surf changera complètement l’expérience, il ne s’agit pas d’avoir le  » nouveau modèle « . Il s’agit d’avoir le bon volume et le bon rocker. Le volume est la mesure de la flottaison de la planche. C’est une fonction de la longueur, de la largeur et de l’épaisseur. Fondamentalement, quand vous commencez à surfer, vous voulez beaucoup de volume (choisissez une planche longue ou une planche en mousse, des planches larges, épaisses, longues et avec un rocker plat). Nos planches préférées pour les premiers jours sont les Gnaraloo foamboards, elles sont très épaisses et larges, mais pas trop longues, de sorte que le nez ne plonge pas souvent.

Comment surfer

Nous vous recommandons fortement de demander conseil dans un magasin de surf local. Ce n’est pas seulement important pour l’économie ; c’est aussi la meilleure façon d’obtenir des conseils de gens qui savent de quoi ils parlent :

Nous recommandons :

Région de Montréal : KSF – ksf.ca
Région de Québec : SouthBird – southbird.com
Ontario : Surf Ontario – surfontario.ca
Colombie-Britannique : Storm surf shop – stormcanada.ca

surfeur sur une vague3) Choisir le spot de surf adéquat

C’est extrêmement important. Il peut déterminer si vous passez les meilleurs moments de votre vie ou les pires. Beaucoup de surfeurs vous le diront : « Commencer un beach break, c’est plus sûr ». C’est vrai, mais seulement dans une certaine mesure. Bien sûr, il vaut mieux tomber sur du sable que sur des rochers ou des récifs coralliens. Mais la vérité est qu’il y a des pauses plage de sable pour les surfeurs avancés, et des pauses pointes rocheuses pour les surfeurs débutants. Pour rendre les choses encore plus confuses, certains endroits peuvent être parfaits pour apprendre certains jours, et d’autres jours seulement pour les experts. Tout dépend des conditions de vagues.

Si vous voulez savoir si un spot est bon pour votre niveau, vous devez non seulement consulter les infos spot, mais aussi les conditions de vagues quotidiennes. Il existe de nombreux sites Web et forums de surf chargés d’informations sur les spots de surf. Notre site préféré est Surfline.com, parce que les professionnels l’ont écrit et que leurs informations sont généralement très précises. Comme vous pouvez le voir sur la colonne de droite, ils vous indiquent le type de planche dont vous avez besoin, le niveau de surf adéquat, la marée, la houle, la houle, le fond, etc.

Faire des recherches sur le web est toujours une bonne chose. Mais le mieux, c’est d’avoir des surfeurs avertis et expérimentés qui surfent dans la région depuis longtemps. Ce sont eux qui peuvent vraiment vous dire où aller en fonction de votre niveau de surf.

4) Avoir quelqu’un pour vous montrer la technique de base

Comme nous l’avons vu au point #1, le surf est l’un des sports les plus complexes et techniques au monde. Imaginez que vous apprenez les mauvaises techniques de base et que vous devez ensuite « désapprendre » vos mauvaises habitudes avant de pouvoir continuer votre progression.

Croyez-nous, ce conseil vient des surfeurs de l’intérieur qui ont commencé à consacrer leur vie au surf bien trop tard dans leur vie. Aujourd’hui encore, nos entraîneurs nous font réaliser que nous avons appris certaines choses de la mauvaise façon et qu’il est très difficile de changer les vieilles habitudes. En résumé, si vous voulez vraiment apprendre à surfer, apprenez-le de la bonne façon. Demandez à un ami expérimenté ou à un entraîneur de surf de vous montrer les bonnes bases pour les premiers jours.

5) En savoir plus sur l’éthique du surf

Il y a beaucoup, beaucoup de règles à respecter dans le surf : ne pas pagayer à l’intérieur, ne pas tomber, ne pas serpenter, ne pas laisser tomber sa planche de surf, etc. Cela peut ressembler à du chinois quand vous êtes nouveau dans le sport. Voici les trois principaux points sur lesquels vous devriez d’abord vous concentrer :

Ne passez pas à l’improviste

Le drop in est la principale violation de l’éthique du surf. C’est celui que l’on voit trop souvent. En gros, ça veut dire « voler » la vague de quelqu’un d’autre. Les vagues de qualité sont destinées à être montées par un seul surfeur. De cette façon, le surfeur solitaire peut profiter de zones spécifiques et puissantes de la vague, où un seul surfeur peut s’adapter.

Comment savoir si c’est votre vague ou celle de quelqu’un d’autre ? Lorsque vous pagayez pour une vague, regardez des deux côtés (droit et gauche) avant de décoller. Si un surfeur attrape la vague plus à l’intérieur, plus près du sommet, il a la priorité. Si vous êtes plus près du sommet, alors vous serez celui qui aura le plus long trajet, donc vous avez la priorité.