10 choses à savoir sur les Jeux mondiaux de surf UR ISA 2018

<! –

->

Du 15 au 22 septembre, les meilleures équipes nationales de surf du monde se réuniront à Tahara, au Japon, pour représenter leurs nations et disputer des médailles d’or aux Jeux mondiaux de surf ISA 2018 (WSG).

Voici les 10 choses à savoir sur l'événement:

1. Les Jeux Olympiques

Alors que les débuts de Surf aux Jeux olympiques approchent rapidement en moins de deux ans, la compétition donnera un aperçu de la compétition à laquelle on peut s’attendre à Tokyo 2020.

Le WSG servira de voie de qualification olympique en 2019 et 2020.

Le surf olympique aura lieu à seulement 300 km au nord-est de Tahara, sur la plage Tsurigasaki de la préfecture de Chiba.

2. Comment regarder en direct

La diffusion Web en direct sera diffusée sur www.isasurf.org du 15 au 22 septembre. Visitez la page officielle de l'événement pour les résultats, les listes d'équipes, les photos, les vidéos et les nouvelles relatives à la compétition.

L’événement peut également être visionné en direct sur la page Facebook de l’ISA: Association internationale de surf.

Pauline Ado reviendra à la WSG défendre ses médailles d'or individuelles et par équipe. Sur la photo, Ado célèbre sa première place en 2017. Photo: ISA / Sean Evans

Pauline Ado reviendra à la WSG défendre ses médailles d'or individuelles et par équipe. Sur la photo, Ado célèbre sa première place en 2017. Photo: ISA / Sean Evans

3. Engagement envers l'égalité des sexes

L’édition 2018 du WSG marquera l’histoire comme la première à offrir des places égales pour les hommes et les femmes. L'ISA a manifesté son engagement en faveur de l'égalité entre les sexes, ce qui s'est traduit par l'égalité des sexes pour tous les événements mondiaux.

4. Qualification Pan Am

Bien que les Jeux mondiaux de surf de l’ISA ne soient pas qualifiés pour les Jeux olympiques avant 2019, l’édition de cette année a encore de grandes implications car elle est qualificative pour les débuts de Surf aux Jeux panaméricains de Lima 2019.

Quatre places pour deux hommes et deux femmes seront attribuées aux meilleurs surfeurs des Amériques.

Les Jeux panaméricains auront une place de qualification olympique pour les hommes et une pour les femmes.

5. Accueillir les nouvelles nations

Parmi les 42 nations concurrentes à Tahara, l’Iran, la Hongrie et les Philippines feront l’histoire avec leurs premières apparitions dans l’événement. Ces trois nouvelles nations ainsi que les six nouvelles nations de 2017 (Afghanistan, Chine, Taipei chinois, Grèce, Sénégal et Corée du Sud) illustrent l’attachement de l’ISA à la croissance du sport au niveau local dans les pays non traditionnels.

Les 42 équipes nationales en lice rivalisent avec le record de 47 équipes établi lors de l’édition 2017 à Biarritz, en France, car en 2018, seuls les pays dotés de comités nationaux olympiques seront en compétition. Ce changement en 2018 est attribué au statut de WSG comme épreuve de qualification pour les débuts de Surf aux Jeux panaméricains de Lima 2019.

Long Beach à Tahara, au Japon, sera le site de l’événement de cette année. Photo: Tahara LOC

Long Beach à Tahara, au Japon, sera le site de l’événement de cette année. Photo: Tahara LOC

6. Les médaillés d'or

Les deux médaillés d'or individuels 2017 Jhony Corzo (MEX) et Pauline Ado (FRA) reviendra pour défendre leurs titres. Ils essaieront de devenir des champions répétés, accomplis pour la dernière fois par Tia Blanco pour Team USA en 2015 et 2016.

Team France sera de retour pour défendre leur titre par équipe, Pauline Ado et Justine Dupont sont les seuls athlètes de retour de leur équipe de 2017. Les Français s'appuieront sur de nombreux nouveaux athlètes pour défendre le trophée World Team Champion.

7. L'histoire

Initialement nommés Championnats du monde de la Fédération internationale de surf, les World Surfing Games ont remporté les premiers Championnats du monde de surf à Manly Beach, en Australie, en 1964. Depuis, les WSG ont couronné des compétitions sur les cinq continents.

Le WSG a eu lieu pour la dernière fois au Japon en 1990 et est revenu au pays en 2018 après 28 ans.

8. Médias sociaux

L'ISA publiera des mises à jour en direct, des photos et des vidéos du concours sur les médias sociaux. Suivez-les sur Facebook, Instagram et Twitter et n'oubliez pas d'utiliser les hashtags officiels #ISAWSG et #ISAworlds.

Facebook: Association internationale de surf

Instagram: @ISAsurfing

Gazouillement: @ISAsurfing

9. L'horaire

  • 14 septembre – Conférence de presse à 14h à l'hôtel de ville de Tahara
  • 15 septembre – Défilé des nations et cérémonie d'ouverture, 10h à l'hôtel de ville de Tahara
  • 16-22 septembre ** – Compétition à Long Beach, Tahara, de 8h à 16h
  • 22 septembre – Cérémonie de clôture à Long Beach après la clôture de la compétition

* Horaire sujet à changement en raison des conditions

** La division Open Men se terminera au plus tard le vendredi 21 septembre pour accueillir

10. Le soutien de nos partenaires

L’ISA voudrait remercier les partenaires, les organisateurs locaux de Tahara et les supporters de cet événement, en particulier Urban Research, qui a été le sponsor principal de l’événement.

À propos de l'Association internationale de surf:

L’International Surfing Association (ISA), fondée en 1964, est reconnue par le Comité international olympique comme l’Autorité mondiale du surf. L'ISA régit et définit Surf comme Shortboard, Longboard & Bodyboard, Stand Up Paddle (SUP) Racing et Surf, Bodysurfing, Wakesurfing, et toutes les autres activités de surf sur toutes les vagues, et sur les plans d'eau en utilisant des équipements de vagues. L’ISA a été sacrée championne du monde masculine et féminine en 1964. Elle a remporté le premier champion du monde Big Wave en 1965; Champion du Monde Junior en 1980; World Kneeboard Champions en 1982; World Longboard Surfing et World Bodyboard Champions en 1988; World Tandem Surfing Champions en 2006; Champions du monde des maîtres en 2007; et World StandUp Paddle (SUP, surf et course) et Paddleboard Champions en 2012.

Les membres de l'ISA comprennent les organes directeurs nationaux de surf de 104 pays sur cinq continents. Son siège est situé à La Jolla, en Californie. Il est présidé par Fernando Aguerre (Argentine), premier président élu en 1994 à Rio de Janeiro. Les quatre vice-présidents de l’ISA sont Karín Sierralta (PER), Kirsty Coventry (ZIM), Casper Steinfath (DEN) et Barbara Kendall (NZL).